Munchkin

Munchkin, en Anglais, ça veut dire Gros-Bill. Le Gros-Bill, dans le jargon des jeux de rôle, c'est ce joueur qui ne joue que pour augmenter ses caractéristiques et devenir plus puissant que tout le monde. Munchkin, c'est une parodie de ce genre de façon d'aborder les jeux. C'est un très grand succès populaire, il faut dire que le principe est simple mais efficace. Les extensions sont très nombreuses, mais servent plus à rallonger le jeu de base qu'à enrichir son principe. Machine à pognon? un peu tout de même. En attendant, l'humour est omniprésent et le jeu est très bien vu par tous nos testeurs.

Munckin, de quoi ça s'agit?

Dans Munckin, le but est d'être le premier lv 10 du jeu. On démarre au lv 1, et on doit passer des donjons afin de tomber sur des monstres pour les tuer. Vous avez dit basique? vous ne croyez pas si bien dire. A chaque fois qu'un joueur tue un monstre, il gagne un level. Du coup, il faut tuer, et mettre des bâtons de berger dans les roues des autres joueurs. Par exemple, si vous piochez une carte donnant +5 de puissance à un clan de votre choix, vous pouvez soit vous donner +5 de puissance pour battre un monstre sur lequel vous tombez, ou bien augmenter la puissance d'un monstre sur lequel tombe votre adversaire, pour le faire perdre (j'adore cette cruauté ludique!). Dans Munchkin, il est impossible de mourir. Quand vous perdez un combat, vous perdez votre équipement. Du coup, les autres joueurs -pourtant adversaires- peuvent proposer leur soutien. Mais en échange, il vous faudra leur donner une (voire plusieurs) carte équipement, autant dire que vous devrez vous montrer généreux pour qu'on ne vous laisse pas perdre! Ainsi, le joueur affrontant le monstre gagne son level, et la personne l'ayant aidé gagnera les équipements négociés avant le combat.

Une finesse insoupçonnée!

En jouant au jeu, on se rend compte que le principe offre pas mal de surprises. En démarrant le jeu, on pioche deux cartes trésors et deux cartes... donjons! Du coup, on peut avoir des monstres dans sa poche, comme un vulgaire équipement! Et il est possible à tout moment de "chercher la bagarre" et d'affronter ces monstres pour gagner un level supplémentaire. De plus, il est amusant de voir tous les joueurs proposant leur aide pour aider un joueur et s'engueuler, exemple: "si je t'aide à le tuer, tu me donnes 3 cartes équipements" "moi si tu veux je t'aide seulement pour deux cartes" "attends, je te prends 3 cartes mais je te laisse la super massue que tu aimes bien" "ok moi je prends la massue et je te laisse tout le reste", etc etc... souvent les négociations sont serrées! de plus, certains objets possèdent une valeur, et quand des objets valent à eux tous 1000 pièces d'or on peut les échanger contre un level! dilemme, équipement ou level? reste les alliances contre le joueur ayant le plus haut level (qui devient l'homme à abattre), le fait d'augmenter la puissance des monstres sur lesquels les autres tombent, mais on trouve aussi la règle de la fuite! quand vous ne pouvez pas battre un monstre, vous pouvez "fuir" pour éviter "l'incident facheux", si aucun joueur ne vous aide (ou vous propose une rémunération inacceptable). Il faut faire 5 ou 6 au dé pour réussir sa fuite, auquel cas vous ne subissez pas l'incident facheux qui peut varier d'un monstre à l'autre (là encore, il existe une carte pour annuler le jet de dé, écoeurant quand on l'utilise contre vous). On trouve aussi les éternelles classes (guerrier, magicien, voleur...) et races (nains, hobbit, elfes). Au début du jeu, vous êtes level 1 et humain, aucun avantage, aucun inconvénient. Puis avec le tirage d'une simple carte, vous pouvez devenir voleur (il est possible de tuer vos adversaires), nain (vous pouvez porter plus d'équipement), hobbit (vous doublez la valeur des objets que vous vendez)... avec une carte "Super Munckin", vous pouvez cumuler deux races et même deux classes! Vous l'aurez compris, un jeu où le hasard, les coups tordus et la rigolade règnent en maître. Bravo à l'auteur, qui doit être très riche aujourd'hui! ^^

Des p'tites photos pour mieux présenter le fonctionnement:

D_but_du_jeu
Le jeu démarre. A gauche, une pile de carte donjon. A droite, une pile de cartes trésor. Chaque joueur prend deux cartes de chaque pile. Ensuite, tour à tour, les joueurs piochent une carte donjon. Leur espoir? Tomber sur un monstre pour gagner un niveau en cas de victoire. Leur crainte? Tomber sur un monstre trop fort pour eux et paumer tout leur équipement. Les cartes donjons peuvent être des monstres, des malédictions, des cartes classes et races. Les joueurs peuvent refuser de changer de classe ou de race, donnant un vrai sentiment de liberté lors de la partie. Il est même possible de "quitter" classe et race à tout moment. En revanche, si un joueur déclare ne plus vouloir être guerrier par exemple, s'il souhaite plus tard le redevenir il lui faudra repiocher la carte correspondante.

1ere_carte_donjon
C'est à mon tour de piocher une carte Donjon. Je la retourne et la pose sur la table, que tous les autres joueurs la voient. Il s'agit d'un monstre, le Golem fracassé. Toutes les cartes sont bourrées d'humour. Ce monstre est level 14, pour le vaincre il faut donc que la somme de mon level + de mes équipement donne 15 ou plus. Pas de pot, je suis level 1 et ce monstre n'est pas à ma portée. Je pourrais mourir et ainsi perdre tous mes équipements. Par chance, ce monstre, d'après la description, nous laisse partir tant que l'on n'est pas un hobbit. Ouf! En cas de victoire, comme c'est indiqué en bas à gauche, le joueur remporte 4 cartes trésors en plus de son level. Parfois, la partie a du mal à se lancer quand tous les joueurs lv 1 tombent sur des monstres très forts: pour les battre, il faut des équipements, et pour avoir des équipements il faut les battre. Un des rares défauts du jeu mais il fallait le signaler ^^

Pour_battre_le_premier_monstre
Le monstre présent sur la photo précédent était lv 14. Voilà ce qu'il aurait fallu -par exemple- pour l'emporter dans l'au-delà. Le joueur est un guerrier, il gagne donc le combat si la somme de son level + ses équipements est égal au niveau du monstre. Le joueur est lv 1, il a une potion "+3" qu'il décide d'utiliser (elle sera ensuite défaussée), ce qui donne 4, une arme et un bouclier "+4" chacun (=12), et des bottes qui ajoutent 2 pour un total de 14. On peut lire sur l'arme et le bouclier "1 main". Un joueur ne peut pas porter une arme puissante se portant à deux mains + un bouclier, aux autres joueurs de faire attention aux abus! La carte Sang-Mêlé permet au joueur d'avoir deux cartes races au lieu d'une. Il existe aussi la carte Super Munckin permettant d'avoir deux classes. C'est peu visible sur la photo, mais en bas à droite des cartes équipements, on trouve les valeurs. 100 pièces d'or pour la potion, 600, 600 et 400 pour le reste. Le joueur pourrait échanger les bottes et le bouclier contre un level par exemple.

Aider_l_ennemi
Mon adversaire est tombé sur le Dragon de Plutonium, le monstre le plus fort du jeu, il est lv 20! Il a dans sa main 3 cartes trésors. Je peux l'aider moyennant quelques unes de ces cartes, deux au maximum car autrement il a plus intérêt à se laisser mourir (entre sortir ses 3 cartes du jeu ou les donner à son adversaire...), à moins qu'il ne soit très proche du level 10. Il suffit d'ajouter la somme des levels des joueurs + leurs équipements respectifs pour calculer le niveau total de l'équipe.

Et c'est quoi qu'il est drôle?

Hum... je pense avoir tout dit. La chance est de mise, et les surprises, bonnes ou mauvaises, sont si fréquentes qu'un joueur en tête peut rétrograder rapidement, ou se faire rattraper tout aussi vite! Il faut savoir aider mais pas trop, savoir se montrer impitoyable mais pas trop (car des fois on est bien content de recevoir un coup de main ^^), au final c'est un jeu dont le résultat n'est pas souvent en corrélation avec le niveau du joueur et c'est ça qui est bien. C'est débile, et c'est ça qu'on aime dans Munchkin. On ne joue jamais la gagne, on se contente d'essayer jusqu'au bout, des fois ça passe, des fois ça casse, mais on ne se vexe jamais de perdre et l'ambiance reste toujours bonne enfant avec ce jeu.

Nos avis

Nymphéa : Duuuuur de gagner sans l'aide des autres joueurs, et justement tout l'intérêt est là héhé! La notion d'aide et la volonté de gagner sont liées, pour le plus grand plaisir des fourbasses qui vous trahissent au dernier moment! Un très bon jeu, des graphismes amusants, des cartes originales... Un bon moment de jeu, le seul hic étant qu'ils manquent des jetons ou un carnet pour noter les niveaux mais ça se trouve^^
Ma note : 4,5/5