Fantasy est pour le moment le jeu qui a le plus été joué par les membres de JDSland. Déjà parce qu'il est un des premiers arrivés, et aussi parce qu'il est apprécié de tous, et plus particulièrement par Max577 lorsque son extension est ajoutée. Le côté loufoque de certains cartes où de certaines situations en font un choix de choix.

xxfantasyxx

Fantasy, c'est un jeu dans lequel les joueurs posent tour à tour une carte devant eux, et ces cartes posées constituent leur peuple. Le joueur ayant le plus grand peuple à la fin de la partie gagne. Chaque carte possède un effet, qui peut être de piocher deux cartes dans la main d'un adversaire (Korrigan), de voler une carte dans son peuple (les belles Dryades), d'échanger la totalité des peuples (le terrible FaFardet, nous on dit Fafa, dislexie oblige), etc. Les joueurs peuvent aussi contrer les attaques ennemis en opposant une carte fée, qui peut-être à son tour contrer par une autre carte fée (le fameux contre-fée), bref, du simple, du rapide, mais beaucoup de hasard et donc un manque d'investissement de la part des joueurs plus agés.

CARTE_FANTASY

L'avantage avec Fantasy est que tout est simple et distinctement écrit sur les cartes. Peu de différence de niveau entre débutants et experts. Du coup, on a la sentation d'en faire trop vite le tour.

Fantasy II est donc venu corriger tout cela. Un bug de jeu subsistait dans le premier Fantasy: compter les cartes constituant les peuples adverses et tenter de voler le plus gros par le biais d'un Fafardet au dernier tour. L'auteur du jeu, Sylvie Barc pour ne pas la nommer (d'ailleurs pourquoi dit-on cela alors qu'on nomme les gens après l'avoir dit?), a bien entendu les critiques des joueurs et a proposé une défense des peuples opprimés: les humains. Oui car les humains sont philanthropes, ils collectionnent les timbres, tout ça. Et surtout, ils ne croient pas en la magie, par conséquent il est impossible de toucher aux peuples ennemis quand un homme se trouve dedans. Sauf... si on le bouffe (miam, croc et blurp), avec un Ogre, si on le saoule avec de la bière (il faut autant de bière que d'hommes pour tous les saouler, certains deviennent donc brasseur en cours de partie), si on l'échange avec un Garou... bref, l'amie Sylvie a inventé un anti-Fafardet, l'homme, 3 anti-hommes, et maintenant les joueurs cherchent à ébranler les défenses adverses tout en défendant leur propre jeu. Histoire d'augmenter un peu le chaos ambiant, il y a dans le jeu des cartes secret, une par race (homme, lutins, gnomes, etc...), qui double la valeur des races concernées. Du coup, les joueurs essayent aussi de ruiner les bonus des autres, par exemple si un adversaire possède le secret des fées et 3 fées, on cherchera à lui piquer des fées avec une Dryade. Vous avez vu, ça part dans tous les sens hein?

Bref, une mouture bien meilleure que l'épisode précédent, à un point tel que le jeu original ne tourne plus sans son extension.

Partie_Fantasy_II

Soosama qui fait le cake, Nymphea qui l'air de rien joue la gagne, Max577 qui l'air de jouer la gagne joue la gagne.

Les avis des testeurs:

Max577 :

Fantasy : Bon jeu, quoique trop simpliste. On ne peut pas vraiment « construire » son jeu, et on emploie toujours la même technique : observer quel peuple contient le plus de cartes, et tenter un farfadet (ndlr : une carte permettant  d’échanger l’intégralité des peuples) sur lui au dernier tour. Ma note : 3/5

Fantasy II : Supérieur au premier, grâce à un plus grand choix dans l’élaboration des stratégies. On s’est bien marré lors d’un test à 4 joueurs. Un jeu vraiment tout public. Ma note : 5/5

Oursinou :

Fantasy : Un jeu sympa et simple d’accès, dans lequel on se contente de poser les cartes et d’appliquer l’effet décrit sur la carte. Hélas on se retrouve trop souvent dépendant du jeu de l’adversaire et de la pioche, il faut tout de même un peu de flair et d’observation pour augmenter ses chances de l’emporter. Petite remarque : le fait de déménager souvent les peuples est contraignant, puisqu’il faut déplacer des tas de cartes et les ranger assez régulièrement au cours de la partie. Peut lasser et agacer à la longue. Ma note : 2/5

Fantasy II : Il semblerait que l’auteur du jeu ait écouté les critiques. Cette fois, les hommes débarquent et permettant aux joueurs de protéger les peuples des voleurs. Plus de stratégie, il faut protéger son peuple quand il est bon, affaiblir la protection du peuple des adversaires quand on veut le déposséder de son jeu, utiliser les bonnes cartes aux moments les plus opportuns, comme dans le premier mais de façon plus poussée et réfléchie. Ma note : 4/5

Nymphéa :
Fantasy : sympa et pour tous. Le problème est ce fameux farfadet qui au dernier tour peut vous ruiner toute une partie (oh bah je te prends ton jeu de 22 cartes pour te filer le mien de 3 cartes...). Je lui donne 2/5

Fantasy II : plus technique, et plus tactique. Reste quelques blocages quand les mauvaises cartes sortent mais il est possible de construire un peuple solide et de l'emporter en fin de partie sans se faire voler son jeu^^. Pour moi il mérite 4/5